Le diocèse

Présentation  5 décembre 2013

Description géographique du territoire diocésain

Du point de vue de la situation administrative, Le Diocèse de Dédougou s’étend sur cinq (5) provinces avec une superficie de 28 374 km² : la province des Balé (chef-lieu Boromo), la province du Mouhoun (chef-lieu Dédougou), la province du Nayala (chef-lieu Toma), la province du Sourou (chef-lieu Tougan), la province du Tuy (chef-lieu Houndé qui relève de la région des Hauts Bassins).
Du point de vue du découpage ecclésiastique, le diocèse de Dédougou fait frontière à l’Est avec le Diocèse de Koudougou, à l’Ouest avec le diocèse de Nouna, au Nord avec les diocèses de Ouahigouya et de Mopti (Mali) et au Sud par les diocèses de Diébougou et de Bobo Dioulasso.

Description démographique
Nous faisons remarquer ici que beaucoup de données ont été récemment mises à jour. Car le diocèse de Dédougou ne couvre pas la totalité de la Région de la Boucle du Mouhoun qui fait 1 442 749 habitants mais par contre s’étant sur le territoire d’une autre Région, celle des Hauts Bassins.
Le diocèse de Dédougou a donc une population estimée à 967 990 habitants selon le dernier recensement de décembre 2006, soit une densité moyenne de 34 habitants au Km². Le taux de natalité par an pour mille habitants est de 49,5 et le taux de mortalité 22. Ce qui donne un accroissement de 27,5 pour mille. L’espérance de vie est faible (52 ans) ; la population reste donc en majorité jeune (plus de la moitié de la population).
Sur le diocèse, on dénombre presque toutes les 60 ethnies du pays dont les majorités sont : les ethnies de la famille voltaïque (Bwaba, Mossi surtout au centre et au sud), les ethnies de famille mandé (Samo, Marka surtout au nord du diocèse), les ethnies de famille sahélienne (peulh, touareg…qui sont davantage des migrants). Toutes ces ethnies vivent généralement en symbiose avec un important facteur de cohésion que constitue la parenté à plaisanterie.
La langue de communication reste néanmoins le jula.
La zone connaît également une importante vague de migration (émigration et immigration interne ou externe) doublée du phénomène de l’exode rural.

Situation religieuse

Pourcentage par confessions
De la dernière enquête administrative à celle de 2006, le paysage religieux du diocèse a connu de grandes variations. On note une baisse considérable du nombre des animistes au profit des autres confessions religieuses. Ainsi nous avons les données approximatives suivantes :

-  Chrétiens Catholiques : 171 567 dont 119 139 baptisés et environ 52428 catéchumènes soit 17,72% de la population
-  Musulmans : 578 855 soit 59,8% de la population
-  Religion Traditionnelle : 172 253 soit 17,8%
-  Protestants et autres non catholiques : 38 756 chrétiens soit 4%
-  Autres : 6 559 soit 0,67%

Statistiques diocésaines (Synthèse)

-  Superficie du territoire : 28 374 Km²
-  Population totale résidante : 967 990 habitants
-  Catholiques : 119 139 catholiques
-  Nombres de paroisses : 14
-  Prêtres diocésains : 89 (dont 8 en 2011)
-  Religieux en service : 12
-  Religieuses en service : 87
-  Petits séminaristes : 115
-  Grands séminaristes : 32
-  Baptisés en 2010 : 2 712
-  Confirmés en 2010 : 1 435
-  Premières communion : 337
-  Mariages en 2010 : 229
-  Écoles primaires catholiques : 09
-  Écoles secondaires : 04

Commenter cet article

Il y a 1 commentaire(s) pour cet article

posté le 12 décembre 2014, par DenisK

Ce site internet, vraiment bien organisé, m’a remotivé pour en monter un, je ne veux pas copier, bien évidemment !
#name# pour le blog http://www.asp-php.fr


Ajouter un commentaire