Le diocèse

Vision pastorale  9 décembre 2013

Depuis la création du diocèse de Dédougou en 2000, en l’année doublement jubilaire des 2000 ans de l’Église et des Cent ans de l’évangélisation du Burkina Faso, le nouveau diocèse de Dédougou, sur la base d’une auto évaluation, a pris une option pastorale axée sur l’Approfondissement de la foi et l’engagement des chrétiens dans l’auto prise en charge de la mission diocésaine.
Ainsi, dans le sens de l’approfondissement de la foi, il fut convoqué du 9 au 14 septembre 2002, les premières journées pastorales du jeune diocèse de Dédougou. Ces journées avaient pour objectif d’apporter à l’évêque le concours de toutes les composantes de la famille diocésaine pour une plus grande efficacité de la pastorale du diocèse.
Au sortir de ces journées pastorales, un thème phare étalé sur trois ans a été formulé avec les orientations suivantes selon l’année. La première année : « Avançons au large dans la foi, à l’exemple de Dii Alfred Diban par une foi purifiée » ; la deuxième année : « Avançons au large dans la foi, à l’exemple de Dii Alfred Diban par une foi approfondie » ; la troisième année : « Avançons au large, à l’exemple de Dii Alfred Diban par une foi engagée et missionnaire ».
Cette option s’insère dans la mission globale de l’Eglise qui est toujours centrée sur le Christ : « Jésus Christ Sauveur, l’Envoyé de Dieu, est rencontré, reconnu, aimé et imité, Lui, le Premier-né de toute créature, mort et ressuscité pour rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés (Jn 11, 52) ».

Cette orientation pastorale a été monnayée et adaptée dans les différentes paroisses et structures diocésaines durant les trois années de 2002 à 2004.
Consécutivement à cette option pastorale, le diocèse en 2003 s’est aussi focalisé sur son auto prise en charge par ses chrétiens vu que l’un des freins de la pastorale était justement le manque de moyens pour le fonctionnement de toute l’organisation pastorale. Ses efforts d’auto prise en charge se poursuivent encore de nos jours et l’on peut se réjouir des progrès déjà enregistrés dans certaines paroisses mais il reste encore un long chemin à parcourir.
La nomination de Son Excellence Mgr Judes BICABA à la tête du diocèse en 2005 n’a pas changé la vision pastorale dans son ensemble même si sa devise (Pour que tous soient uns, je me consacre à toi) et le plan stratégique de la CERAO y ont apporté une touche particulière.
En lien avec le plan stratégique de la CERAO, le diocèse a opté pour les axes suivants : la Communion, la liturgie, le service et le témoignage.

 Objectif Stratégique 1 ( communion) :
Faire de nos communautés ecclésiales des lieux de mise en œuvre de l’Eglise Famille de Dieu, maison et école de communion, où les Fidèles du Christ -évêques, prêtres, consacrés et laïcs- cultivent la spiritualité de la communion. (cf. NMI 43) ;
 Objectif Stratégique 2 (liturgie) :
En chaque Fidèle du Christ -évêque, prêtre, consacré et laïc- et en chaque communauté ecclésiale, accroître le sens du sacré et la conscience de la nécessité d’une vie personnelle et communautaire sanctifiée par l’Esprit-Saint, à travers la Parole de Dieu et les Sacrements célébrés dans une liturgie inculturée ;
 Objectif Stratégique 3 (témoignage) :
Dans un monde marqué par le pluralisme culturel, philosophique, éthique, politique et religieux et par la globalisation, accueillir et annoncer la Bonne Nouvelle, dans un esprit de dialogue, et affermir le témoignage personnel et communautaire des disciples du Christ ressuscité ;
 Objectif Stratégique 4 (service) :
Ouverts à l’Esprit qui guide l’Eglise dans l’Histoire, conscients de la nécessité de vivre leur identité de chrétien et d’africain et leur dignité de fils de Dieu, et agissant comme ferment de transformation de nos sociétés, dans un authentique esprit de service à l’image du Christ et de Marie, conscients de leur histoire, les Fidèles du Christ -évêques, prêtres, consacrés et laïcs- personnellement et en communauté, intensifient leur engagement dans la promotion de la justice, de la paix et du développement intégral de nos pays.

La devise de l’Evêque du Diocèse de Dédougou Monseigneur Judes BICABA consolide cette mission de foi, d’espérance et de charité : « Pour que tous soient un, je me consacre à toi » (Ut omnes unum sint sanctifico meipsum tibi) ». Cette devise s’articule autour de trois points essentiels :
• La vie de foi à travers les idéaux valeurs : Confiance, Respect, Solidarité ;
• L’Espérance pour le Progrès et le Succès (E P S) ;
• La charité dans la vérité (unité pour le progrès dans la vérité et la charité).

Le Diocèse de Dédougou est donc engagé dans la poursuite de ces objectifs pastoraux pour l’avancée de la mission d’évangélisation du Christ avec un souci porté de plus en plus sur la formation (religieuse et profane) en vue de meilleur rendements dans les paroisses et institutions.

Commenter cet article